Les bons gestes
d'hygiène nasale
au quotidien

STÉRIMAR, pionnier de l’hygiène nasale depuis 1975, vous conseille afin d’adopter les bons gestes d’hygiène nasale au quotidien.

Hygiène quotidienne

    Les virus passent facilement d’une personne à l’autre(1,3) :

    • Par contact à moins d’un mètre: éternuements, postillons, toux…
    • Par contact en se touchant: embrassades, poignées de main
    • Par le biais d’objets contaminés : poignées de portes,
      interrupteurs, mouchoirs qui trainent…

    Au quotidien, adoptez les bons réflexes :

    • Lavez-vous les mains régulièrement, en particulier après avoir pris les transports, lors de la préparation des repas, après avoir toussé ou éternué.
    • Couvrez-vous la bouche si vous toussez.
    • Éternuez dans votre coude afin d’éviter la propagation des virus.
    • Mouchez-vous souvent avec des mouchoirs jetables, jetez-les à la poubelle immédiatement après utilisation et lavez-vous à nouveau les mains.
    • Portez un masque si vous rendez visite à une personne fragile : jeune maman et son bébé, personne âgée ou sous traitement réduisant les défenses immunitaires.

    Au-delà de sa fonction vitale, respiratoire, le nez nous protège des agressions extérieures, il est la première barrière de protection de l’organisme.

    L’intérieur du nez est tapissé par la muqueuse nasale. Elle filtre l’air inspiré, tout en le réchauffant et l’humidifiant. Sa fonction de filtre permet d’éliminer de nombreuses particules (bactéries, virus, poussières, allergènes, particules fines de pollution…).(4)

     

    Stérimar est un dispositif médical. En plus du lavage des mains, le lavage du nez est un complément d’hygiène contre les virus.

    illustration des agressions extérieures qui s'infiltrent par le nez

    Le lavage nasal quotidien aide à prévenir les complications ORL et à éviter les surinfections. Tout simplement parce que le lavage régulier du nez nettoie et humidifie les muqueuses qui ont, entre autres rôles, celui de protéger notre organisme des impuretés et des particules transportées dans l’air: les poussières, les polluants et, bien  sûr, les virus et les bactéries.

     

    Notre conseil: pour être efficace en prévention, le lavage du nez doit être effectué quotidiennement et en douceur. Nous vous recommandons d’utiliser un spray d’eau de mer physiologique (niveau de sel peu élevé) pour être au plus proche du corps humain et ne pas agresser la muqueuse.

    La muqueuse nasale

    La muqueuse nasale est composée de cellules dites ciliées et d’autres sécrétrices de mucus. C’est ce qu’on appelle l’activité mucociliaire du nez.

    • Le mucus recouvre la surface en formant un film, assurant le rôle de filtration vis à vis des particules extérieures. Étant essentiellement composé d’eau, il assure aussi une fonction d’humidification et de réchauffement.
    • Les cellules ciliées sont composées de cils vibratoires qui contribuent à l’élimination des germes, bactéries, virus, poussières ou allergènes par déglutition puis digestion.
    schéma du mécanisme du nez bouché : 1- la muqueuse nasale est gonflée par une inflammation = cavitée nasale rétrécie. 2- muqueuse encombrée par un excès de mucus en réaction à un virus = cavité nasale obstruée. Conséquences = nez bouché et respiration par la bouche d'où un impact sur la vie quotidienne
    (1) Rhinopharyngite de l’enfant, mis à jour le 24/09/2014. Consulté le 06/10/2014 sur le site d’améli :
    http://www.ameli-sante.fr/rhinopharyngite-de-lenfant/definition-symptomes-evolution.html
    (2) Le rhume. Consulté le 06/10/2014 sur le site PasseportSanté :
    http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=rhume_pm
    (3) Le rhume de l’adulte. Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnances, juin 2008.
    Consulté le 06/10/2014 sur le site ANSM
    http://ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/90d5120458270cacd8e3e157671bee1b.pdf