Tout savoir
sur le rhume

Mal à la gorge, mal à la tête, éternuements,
nez bouché, nez qui coule… et si c’était un rhume ?
Que dois-je faire ?

Le rhume, autrement appelé rhinopharyngite, est une infection très fréquente du nez et de la gorge, déclenchée par un virus. Il existe plus de 200 virus pouvant être à l’origine d’un rhume ! Un rhume guérit généralement seul en 7 à 10 jours. Le lavage du nez est la solution à privilégier pour soulager les principaux symptômes (nez qui coule, nez bouché…) et la gêne que vous pourrez ressentir (fatigue, difficulté de concentration…). Une solution à base d’eau de mer comme STÉRIMAR™ permet de bénéficier des oligo éléments naturellement présents dans l’eau de mer.

Rhume-sinusite

    Contrairement aux idées reçues, le rhume est une maladie virale, les antibiotiques ne favorisent donc aucunement votre rétablissement ou votre guérison.

    Un rhume commence généralement par un mal de gorge qui peut être accompagné d’une fièvre peu élevée (inférieure à 38,5°C) pendant 1 à 3 jours. Puis le nez se bouche et coule pendant 2 à 10 jours. Les sécrétions nasales sont au début claires et liquides puis elles s’épaississent et deviennent jaunes ou vertes. Une toux peut aussi apparaître et durer jusqu’à 10 jours.(1,2)

    Le rhume n’est pas une maladie grave mais peut être fréquent, surtout en hiver. Il peut provoquer une gène au cours de la journée et pendant la nuit. Le nez bouché oblige à respirer en partie par la bouche ce qui irrite généralement la gorge. La nuit cela est aggravé par la position allongée, entrainant une perturbation de la qualité du sommeil (ronflement, sensation de bouche sèche…)(1). Le rhume et ses symptômes contribuent à provoquer des sensations de fatigue et des sensations de malaise au cours de la journée.

    Quelques conseils pour vous soulager la nuit
    • Dormez avec un coussin pour surélever votre tête.
    • Humidifiez l’air de votre chambre avec un humidificateur ou un linge mouillé posé sur le radiateur.

    Le nez bouché ou les maux de gorge peuvent perturber la qualité de son sommeil et de son alimentation.(2) La respiration du nourrisson est essentiellement nasale. Il est donc important d’aider votre bébé ou votre enfant à retrouver une respiration confortable.

    Quelques conseils pour soulager le bébé ou l’enfant
    • La nuit, allongez le sur le dos et surélevez son matelas au niveau de la tête de 30°.
    • Fractionnez ses repas :  si votre enfant a du mal à prendre son biberon, proposez-lui des quantités plus petites mais plus fréquemment.

    Un rhume commence généralement par un mal de gorge qui peut être accompagné d’une fièvre peu élevée (inférieure à 38,5°C) pendant 1 à 3 jours. Puis le nez se bouche et coule pendant 2 à 10 jours. Les sécrétions nasales sont au début claires et liquides puis elles s’épaississent et deviennent jaunes ou vertes. Une toux peut aussi apparaître et durer jusqu’à 10 jours.(1,2)

    Au cours d’un rhume, la cavité nasale et le pharynx sont inflammés et irrités. Ce qui entraine des changements au niveau de la muqueuse nasale (paroi qui recouvre le nez).(1,2)

    Cette inflammation est donc responsable des différents symptômes du rhume : nez bouché, nez qui coule, gêne au niveau de la gorge…

    schéma de la cavité nasale, du pharynx et des sécrétions nasales qui retombent dans la gorge

    LA SENSATION DE NEZ BOUCHÉ EST PROVOQUÉE PAR L’ASSOCIATION DES 2 MÉCANISMES

    Conseils pour votre confort(1)

    • Humidifier la muqueuse nasale avec des solutions de lavage adaptées comme un spray d’eau de mer.
    • Éviter l’utilisation du même embout nasale pour toute la famille.
    • Boire suffisamment.
    • Dormir la tête surélevée pour améliorer le flux d’air dans les narines bouchées et dormir suffisamment.
    • Protéger au besoin la peau de la lèvre supérieure et des narines par une crème car la répétition des mouchages a tendance à irriter la peau.
    • Éviter les climatiseurs qui déshumidifient l’air et assèchent les muqueuses nasales, la température idéale de la pièce doit être aux environs de 18-20°C.
    • Ne pas exposer la personne malade à la fumée du tabac.
      Aérer régulièrement les pièces.
    (1) Le rhume de l’adulte. Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnances, juin 2008. Consulté le 06/10/2014
    sur le site ANSM http://ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/90d5120458270cacd8e3e157671bee1b.pdf
    (2) Rhinopharyngite de l’enfant, mis à jour le 24/09/2014. Consulté le 06/10/2014 sur le site d’améli :
    http://www.ameli-sante.fr/rhinopharyngite-de-lenfant/definition-symptomes-evolution.html