789

A QUOI SERVENT LES OREILLES ?

Au-delà de la fonction d’audition bien connue, les oreilles jouent un rôle clé dans le maintien de l’équilibre.

  • Les sons pénètrent jusqu’à l’oreille interne via l’oreille externe et moyenne. Ils sont ensuite transmis sous forme de messages nerveux au cerveau.(1,2)

  • L’équilibre du corps est régulé par l’appareil vestibulaire dans l’oreille interne, qui envoie des messages nerveux au cerveau et le renseigne sur la position du corps dans l’espace, permettant ainsi de coordonner les mouvements de la tête, du corps et des yeux pour maintenir l’équilibre.(1,2)

L’oreille est composée de 3 parties :

  • L’oreille externe comprend le pavillon (la partie extérieure) et le conduit auditif (qui transmet les ondes sonores vers le tympan). C’est dans cette zone que le cérumen* est fabriqué, avant de s’évacuer naturellement (par mastication).
  • L’oreille moyenne est composée du tympan et de la caisse tympanique, elle transforme les ondes sonores en vibrations mécaniques.
  • L’oreille interne contient la cochlée et l’appareil vestibulaire, sièges de l’équilibre et de l’audition, elle envoie les ondes reçues au cerveau pour qu’il les interprète.
Coupe de l'oreille

QU’EST CE QUE LE CÉRUMEN ?

C’est une matière grasse, d’aspect cireuse, de couleur jaune qui protège le conduit auditif externe et le tympan contre les agressions extérieures et permet d’éliminer les bactéries et les poussières. En général, il s’élimine naturellement.(3)

Le cérumen est protecteur, jusqu’à un certain point… Lorsqu’il est trop épais, produit en excès, ou qu’il n’arrive pas à s’évacuer naturellement, il peut s’accumuler dans le conduit et former des bouchons. Cela peut entrainer des symptômes gênants : baisse de l’audition, douleurs, vertiges, sensation d’oreille bouchée…(3)

COMMENT ÉVITER LA FORMATION DE BOUCHONS DE CÉRUMEN ?

Une bonne hygiène des oreilles permet de faciliter l’élimination des résidus de cérumen et de prévenir la formation des bouchons. Il est conseillé d’utiliser un linge humidifié, placé sur le bout d’un doigt pour nettoyer doucement l’orifice et le pavillon de l’oreille, sans essayer d’enfoncer le doigt dans le conduit.(3) Des produits de lavage non aggressifs peuvent aussi être utilisés. Ils fluidifient le cérumen en évitant tout traumatisme auditif.
Eliminer le cérumen

L’utilisation de contons-tiges, d’objets pointus (allumette, branche de lunettes, ongles…), de jets d’eau violents (brosse à dent électrique) sont déconseillés. Ils peuvent tasser le cérumen dans le fond du conduit auditif, ou même perforer le tympan.(3)

QUI SONT LES PERSONNES LES PLUS TOUCHÉES ?

Certains facteurs peuvent accentuer l’accumulation de cérumen et favoriser la formation de bouchons(3,4):

  • L’utilisation fréquente des cotons-tiges.
  • L’usage régulier de bouchons d’oreilles ou de prothèses auditives.
  • La baignade.
  • Des facteurs génétiques.
  • L’âge : les bébés et les enfants…

Le conduit auditif des bébés fonctionne par auto-nettoiement, les poils du conduit auditif poussent spontanément le cérumen vers l’extérieur de l’oreille. Mais il est plus petit que celui des adultes, le risque d’encombrement et d’obstruction est donc plus important.

Il est très dangereux d’utiliser des cotons-tiges chez les bébés, le mieux est de simplement essuyer l’excédent de cérumen visible à l’aide d’un linge humide.

Oreille de bébé

(1) Barthélémy S. Conseil à un patient souffrant d’une otite. Pratique. Suivi officiinal.
(2) http://www.fo-rothschild.fr/soins/orl/formations-medicales/anatomie-fonctionnement-oreille.html
(3) http://www.ameli-sante.fr/bouchon-de-cerumen
(4) Francois M. L’hygiène du nez et des oreilles expliquée aux parents. Médecine et enfance. 2005 : 601-603.