867

Avant toute chose, il est indispensable d’identifier l’allergène responsable de vos rhinites allergiques à l’aide de tests réalisés par un médecin généraliste, ORL ou allergologue. La première mesure à prendre pour supprimer ou réduire les symptômes de l’allergie est la suppression de l’allergène.(1,2)

Présence d'allergène domestique

Pour lutter contre les rhinites allergiques perannuelles qui se manifestent souvent en présence d’allergènes domestiques, il est indispensable de réduire leur présences :

  • Le matelas et les oreillers doivent être totalement entourés
    d’une housse plastique anti-acariens,
  • Le sommier doit être entouré d’un plastique,
    sauf s’il est à lattes ou en métal,
  • Toute la literie doit être lavée deux fois par mois,
    à 60°C si possible,
  • La chambre doit être aérée et nettoyée régulièrement,
    Au sol, évitez les descentes de lit et les moquettes,
  • Limitez les contacts avec les animaux domestiques,
    en particulier les chats.

Diversification des plantations contre la rhinite allergique

Pour réduire les rhinites allergiques saisonnières, pendant la saison pollinique, il est possible de diminuer l’exposition aux pollens :

  • Dans votre jardin, diversifiez les plantations en évitant les
    espèces les plus allergisantes (cyprès, thuyas, bouleaux),
  • Évitez de tondre vous-même le gazon
    pendant cette période,
  • Jardinez de préférence avec des lunettes
    et un masque de protection,
  • Évitez toute entrée d’air dans la voiture
    lors de vos déplacements.

En plus de toutes ces mesures,
il est important de supprimer ou diminuer fortement
votre consommation de tabac.

Le lavage nasal régulier permet de traiter localement la muqueuse nasale malade gonflée par l’œdème ou envahie par les agents pathogènes qui entretiennent l’inflammation.

Il peut accompagner les traitements prescrits par votre médecin ou conseillés par votre pharmacien et optimiser leur efficacité.

Coupe lavage du nez

(1) Braun JJ et al. Recommandations pour le diagnostic et la prise en charge de la rhinite allergique (épidémiologie
et physiopathologie exclues) – Texte long. Rev Mal Respir 2010;27:S79-105.
(2) Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance. La rhinite et conjonctivite allergiques
de l’adulte Juin 2008.